Le grand chef italien Daniele Callegari dirige, dès demain, « Les Huguenots », grand opéra de Giacomo Meyerbeer. Un monument qu’il évoque avec plaisir.

Daniele Callegari, vous dirigez à partir de mercredi l’Orchestre philharmonique de Strasbourg dans « Les Huguenots ». C’est un opéra rarement donné, pourquoi ?
Parce qu’il est très difficile de trouver une distribution à la hauteur ! Il faut une vingtaine de chanteurs solistes et des rôles principaux très, très bons. Nous avons la chance incroyable de compter sur des chanteurs magnifiques pour cette production.
Comment s’est déroulé votre travail à Strasbourg
Très bien ! Les musiciens et les chanteurs sont d’un très haut niveau, nous avons cherché ensemble un son chantant et je suis content d’y être parvenu. Nous formons une bonne équipe et nous avons la conscience, avec Olivier Py, le metteur en scène, d’avoir beaucoup travaillé pour cet opéra. Le décor est magnifique, Olivier Py a tout fait pour mettre en valeur le son, le chant, la musique. Il y a une belle complémentarité entre la fosse et le plateau.
L’histoire des « Huguenots » est terrible : elle raconte les affrontements entre protestants et catholiques à travers une histoire d’amour qui se finit dans le sang…
Certainement, mais l’histoire est le prétexte pour faire un grand opéra, qui montre finalement la force du fondamentalisme, la force du fanatisme religieux. Terrible histoire, mais magnifique opéra !
Prêt pour la première de mercredi ?
Oui ! Je suis venu à Strasbourg pour le plaisir de diriger cet opéra, c’est une première fois pour moi. C’est l’aboutissement d’un an de travail. Vous savez, j’ai l’habitude de travailler avec les plus grandes voix du monde. Ici, je travaille avec des musiciens qui pensent à la musique, à la qualité. Mon rôle est de faire converger tous ces gens dans ma baguette, pour trouver le bon assemblage. Nous l’avons trouvé, je crois, avec Olivier Py.
Y ALLER Opéra du Rhin à Strasbourg, les 14, 20, 24 et 28 mars à 18 h 30, le 18 à 15 h ; La Filature à Mulhouse, le 13 avril à 18 h 30 et le 15 à 15 h. Site : www.operanationaldurhin.eu À SAVOIR Rencontre avec Olivier Py animée par Guy Wach aujourd’hui à 18 h 30, à l’Opéra du Rhin à Strasbourg (entrée libre). Conférence sur les Huguenots jeudi à 18 h 30, au Palais universitaire de Strasbourg, avec Beat Föllmi, maître de conférences en musique sacrée à la Faculté de théologie protestante de l’Université de Strasbourg et spécialiste du chant des protestants français (entrée libre).